lundi 10 décembre 2007

Coincée...

Ce qu'il faut savoir, c'est que j'ai rencontré M.regard il y a à peu près deux mois parce que c'est un très bon ami de M.crazy (que je fréquentais vaguement à ce moment)...

Lorsque j'avais rencontré M.regard, j'avais tout de suite été charmée et on avait commencé à se fréquenter assez vite. La situation faisait plaisir à M.crazy (pas du tout possessif) qui était bien heureux de "passer le relais" à son bon ami puisqu'il vit maintenant à l'extérieur de Montréal.

Il m'avait dailleurs confié: "je suis content que tu prennes soins de lui alors que je suis à sherbrooke!"

Par contre, deux mois plus tard, je me retrouve situation assez embarassante...

mise en contexte: Je suis chez M.regard dimanche matin et je reviens d'un party (Il m'a permis d'aller dormir chez lui quand je voulais alors qu'il est à Toronto puisque c'est au centre-ville et proche de tout).

Mon téléphone sonne: c'était M.crazy qui sortait du même party que j'avais quitté plus tôt.

M.crazy: Cath! y'a eu une descente au party, je devais dormir là mais je sais pas trop ou aller...je devais dormir là-bas...
Moi: Je suis chez M.regard mais je ne ne peux pas t'inviter malheureusement, ce n'est pas chez moi et M.regard préfère que je n'invite personne...
M.crazy: ouais mais bon, M.regard est mon bon ami et il me laisse toujours aller dormir chez lui... (ce qui est vrai...)
Moi: Ouais ben écoute, moi je peux pas prendre de décision, appelle-le, arrange toi avec lui et si il est d'accord, tu viendras dormir...

10 minutes plus tard: Il arrive.
Moi: M.regard est au courant, tout est correct?
M.crazy: ouais ouais...je lui ai parlé au téléphone...Il m'a dit que c'était correct...mais ça avait pas l'air d'être sa journée...

Je décide de l'appeler...
dring-dring
M.regard: allo?
Moi: allo c'est moi, je voulais m'assurer que tout est beau
M.regard: aahh ouin ouin là c'est correct...
Moi: ça va?
M.regard: ouais, c'est juste vraiment pas ma journée, y'a pleins de choses qui vont mal ici, vous êtes chez moi à Montréal, je suis à Toronto, on peut rien faire...
Moi: écoute, moi je dormais et je retourne me coucher, je peux le mettre dehors si y'a un problème...
M.regard: non, non c'est juste pas ma journée, j'ai pas dormi depuis 2 jours...
Moi: ...
M.regard: juste svp, "faites rien" chez moi....
Moi: BEN NON! on va rien faire c'est certain! Pour quel genre de personne tu me prends?! Je l'ai pas invité ici moi, j'allais me coucher...
M.regard: Ok...mais je vais quand même y penser toute la journée
Moi: fais moi confiance...

Je suis allé me recoucher mais je me sentais atrocement mal pour M.regard...
M.crazy a trouvé mon angoisse et la situation complètement ridicule, me rappelant que c'est quand même lui qui m'avait présenté à M.regard alors qu'il me fréquentait il y a deux mois...

3 commentaires:

Mox Folder a dit…

Et finalement il s'est passé quelque chose ?

Rick a dit…

Ouin hein ?

L'histoire ne dit pas si on peut faire confiance à Championne..

mllecat a dit…

Il ne s'est rien passé chez M.regard...